Une combinaison de travail BKT offerte avec le code ENSEMBLEBKT et toujours FRAIS DE PORT OFFERTS (minimun de commande 20€ht) !

Remorques bagagères : quelles sont les réglementations à connaître ?

Circuler avec une remorque impose de suivre quelques règles. Petit tour d'horizon avant de prendre la route.

Qui dit règles dit souvent jargon technique. Donc commençons par quelques acronymes à connaître.

PTAC : Poids Total Autorisé en Charge (ligne F2 de votre carte grise)

PTRA : Poids Total Roulant Autorisé (ligne F3 de votre carte grise)

PV ou MV : Poids à Vide (ligne G1 de votre carte grise)

CU : Charge Utile. Elle se calcule ainsi : PTAC (F2) moins PV (G1)

 

Faut-il un permis particulier pour tracter une remorque ?

Et bien, ça dépend des cas :

  • Pour une remorque avec un PTAC inférieur ou égal à 750 kg, pas besoin de permis particulier. Votre permis B suffit.
  • Si le PTAC de votre remorque est compris entre 750 et 3 500 kg et que la somme du PTAC véhicule et du PTAC remorque est toujours inférieur à 3 500 kg, là encore un simple permis B suffis.
  • En cas de PTAC véhicule + PTAC remorque compris entre 3 500 kg et 4 250 kg, il faut faire une formation et obtenir la mention 96 du permis B.
  • Avec une somme de PTAC supérieur à 4 250 kg, il vous faut le permis E ou BE

Pour information, une remorque dont le PTAC est supérieur à 750 kg doit obligatoirement disposer d'un système de freinage.

tableau récapitulatif des permis pour tracter une remorque

 

A quelle vitesse dois-je circuler avec ma remorque ?

En cas d'un PTAC véhicule tracteur plus remorque inférieur à 3500 kg, le code de la route classique s'applique. Au-delà d'un PTAC de 3 500 kg, vous serez assujetti à des limitations de vitesse :

  • 90 km/h sur autoroute.
  • 80 km/h sur nationales ou voies rapides.
  • 50 ou 30 km/h en ville, comme les autres usagers.

Quel numéro d'immatriculation dois-je mettre sur ma remorque ?

Si le PTAC de la remorque est inférieur ou égal à 500 kg, c'est le numéro de plaque du véhicule tracteur qui doit être inscrit. En cas de PTAC supérieur à 500 kg, la remorque doit avoir sa propre carte grise et donc son propre numéro d'immatriculation.

Dois-je souscrire une assurance spéciale pour ma remorque ?

Pour une remorque avec un PTAC inférieur à 500 kg ou 750 kg (suivant assureur), l'assurance du véhicule tracteur couvre la remorque. C'est une mention généralement portée sur la carte verte de votre assurance. Si ce n'est pas le cas, le plus simple est de la contacter.

En cas de remorque disposant de sa propre immatriculation, il est nécessaire d'en faire la déclaration auprès de votre assureur.

Quelles sont les règles à connaître pour charger correctement ma remorque ?

Règles générales

Le chargement doit être réparti le plus uniformément possible sur toute la surface de la remorque et le poids directement supporté par la boule d'attelage ne doit pas excéder 10% de la charge totale. Le chargement doit être correctement arrimé et ne doit en aucun cas déborder des côtés de la remorque. La cargaison peut par contre dépasser à l'arrière jusqu'à 3 m, mais doit être signalée par une lanterne homologuée fixée à son extrémité. Le chargement ne doit masquer ni la plaque d'immatriculation, ni les feux et ni les catadioptres (organes réfléchissants) de la remorque. Il ne doit pas, non plus, gêner le bon fonctionnement du système de freinage (si la remorque en est équipé).

Faites bien attention à ne pas dépasser les capacités de votre remorque. Rouler en surcharge est interdit et engage votre responsabilité. Votre assurance refusera de vous couvrir en cas d'accident.

Règle pour une bonne répartition de la charge sur votre remorque

Comme nous l'avons vu plus haut, le mieux est de répartir uniformément la charge sur toute la surface du plancher de la remorque, mais ce n'est pas toujours possible. Prenons par exemple le cas du transport d'une voiture sur un plateau : comment la charger ? Moteur vers l'avant ou vers l'arrière ?

Si une répartition uniforme n'est pas possible, toujours favoriser une charge plus forte vers l'avant de la remorque (entre le timon et l'essieu), et non l'inverse. Donc, dans le cas de notre transport de voiture, il faudra la charger moteur vers l'avant. Une mauvaise répartition du chargement sur la remorque peut déclencher des mouvements de lacet latéraux plus ou moins importants suivant le positionnement de la charge.

Cas d'un chargement sur l'avant

Le phénomène de lacet déclenché par une charge à l'avant est généralement faible. Une légère accélération pourra le corriger.

Cas d'un chargement vers l'arrière :

Attention danger ! Là, le phénomène de lacet sera beaucoup plus important et pourrait rapidement devenir incontrôlable. Le risque de mise en "portefeuille" ou le renversement de la remorque est élevé, pouvant entraîner la perte de contrôle du véhicule tracteur et finalement l'accident.

Un dernier point, qui là nous concerne plus. Pensez bien à contrôler l'état et la pression des pneus de votre remorque avant de partir (n'oubliez pas la roue de secours). N'hésitez pas à anticiper ce contrôle si vous n'avez pas utilisé cette dernière depuis un moment. Et oui, ça ne fait jamais plaisir de se rendre compte le jour du départ qu'on a un pneu à plat. Le contrôle de pression se fait à froid (environ 18°c) et la pression recommandée est noté sur le pneu. Concernant le taux d'usure des pneus, il faut les remplacer quand la profondeur de sculpture est inférieure à 1,6 mm et quand la gomme se craquelle de trop sur les flancs(vieillessement du pneu).

Même si ce n'est pas obligatoire, nous vous conseillons aussi de prévoir une roue de secours, au cas où. Si vous n'en possédez pas, nous avons sans aucun doute la roue complète qui conviendra aussi bien à votre remorque qu'à votre porte-monnaie (voir nos pneus et roues de remorques bagagères).

Bon, je vous l'accorde, ça fait pas mal de choses à connaître, mais c'est pour la sécurité de tous.

Bonne route !

Nos derniers articles