Vélo offert 🚴‍♂️, prix barrés 🚧, cartes cadeaux 🎁, retrouvez nos offres en page d'accueil !

Les causes d'usure d'un pneu agricole

L'usure d'un pneu agricole peut s'expliquer par une mauvaise utilisation de vos pneumatiques. Découvrez comment les corriger.

Quels sont les types d’usures d’un pneu ?

Les usures sur un pneu agricole sont inévitables. L’usure se symbolise principalement par la réduction de hauteur des crampons, qui doit être uniformément répartie sur toute la largeur de la bande de roulement. Il y a deux variables qui vont souvent de pair pour les pneus : charges lourdes et usure. Les moissons, les récoltes, l’ensilages etc… sont autant de périodes de travail intense qui mènent la vie dure à vos pneumatiques de tracteur et de remorque. Les remorques doivent porter des charges lourdes et les engins de récolte sont généralement eux aussi des poids lourds. Des contraintes qui sollicitent énormément les pneumatiques et accélèrent leur usure. Leur carcasse et leur bande de roulement se déforment énormément ; déformations qui peuvent devenir permanente si elles excèdent les capacités naturelles du pneu.

Quelles sont les usures associées à un mauvais réglage mécanique ?

Quand l'usure est asymétrique ou irrégulière, elle est souvent symptomatique d’un mauvais réglage :

Usure en dévers

Si l’usure est localisée sur le côté intérieur du pneu droit et sur le côté extérieur du pneu gauche (ou inversement), elle peut être due au roulage sur un sol en dévers. Le problème est accentué par une pression d’utilisation trop faible ou inégale d’un côté à l’autre, un réglage de la direction ou une permutation des pneumatiques sont recommandés pour augmenter leur longévité.
[Image https://pschiiit.fr/pneus-agricoles-et-usures-anormales/]

usure devert

Usure centralisée en nez de crampon

Si l’usure est plus importante au centre du pneu, c’est souvent la preuve d’une pression d’utilisation trop élevée, le centre de la bande de roulement supportant seul la charge. Inversement, une usure localisée sur l'extrémité extérieur des barettes est symptomatique d'un pneu roulant régulièrement en sous-gonflage. Retrouvez notre article détaillé sur la bonne pression d'un pneu agricole.

usure de gonflage

Usures irrégulières, symétriques, unilatérales

Le positionnement idéal pour vos roues serait d’être parfaitement vertical (bien perpendiculaires avec le sol) : c'est ce qu'on appelle le carrossage. Mais ce n'est pas toujours le cas. Dans ce cas, c’est le parallèlisme qui est en cause. Si l’usure est plus importante sur l’intérieur des pneus (vers le tracteur), le parallèlisme est trop «ouvert» : le carrossage est négatif, le pneu s'use à l'intérieur. Au contraire, si l’usure est plus importante à l’extérieur, le parallélisme est trop «pincé» : le carrossage est positif, le pneu s'use à l'extérieur. De plus, un problème de carrossage peut aussi être en cause (roue non verticales par rapport au sol). Ce comportement se repère facilement si le tracteur a tendance à tirer dans une direction ou si celle-ci résiste plus dans un sens que dans l'autre.
Dans tous les cas, vous pourrez permuter vos pneus pour prolonger leur durée de vie. Réparer un problème de parallélisme soi-même implique d'intervenir sur l'essieu. Il est souvent difficile d'intervenir soi-même : nous vous conseillons de vous rapprocher d'un garage si vous avez identifié le problème et souhaitez y remédier.

usure anomale pincée

usure anormale ouverte

Usure régulière et rapide du train arrière

Ce type d’usure peut apparaitre en cas de d’usage fréquent du tracteur sur route avec une charge lourde. Contrôlez la distance parcourue sur la route et que la charge portée soit dans la tolérance préconisée pour vos pneus, conformément à l'indice de charge.

usure régulière

Voici pour les usures de la bande de roulement les plus fréquemment rencontrées. Mais les flancs de vos pneus ne sont pas à l'abri non plus.

 

USURE DES FLANCS ET DE L'ACCROCHE

Usure circulaire par rappage

Ce type d'usure est due au frottement du pneu contre une bordure, un muret ou un quai. C'est malheureusement une dégradation impossible à éviter. Surveillez son évolution et contrôlez l'apparition de craquelures ou de la nappe interne.

usure par rappage

 

Usure circulaire par contact (roues jumelées)

Dégât caractéristique de 2 pneus d'une roue jumelée frottant l'un contre l'autre. Cela peut se produire lors d'un travail en sous-gonflage avec charge excessive. Le contact prolongé entre les pneus ne pouvant plus se déformer librement, peut entraîner à la longue leur mise hors-service ! Contrôlez régulièrement la pression.

usure par contact entre roue jumelées

 

Usure par objets coincés (roues jumelées)

Il arrive qu'un objet (caillou ou autres) se retrouve coincé entre 2 pneus de roues jumelées et s'il n'est pas retiré à temps, finisse par détériorer leurs flancs. Les dégâts ne sont pas toujours visibles de l'extérieur s'ils touchent la nappe interne.

usure par objet roue jumelées

Notre conseil pour:

  • voir si il est possible d'équiper en simple (non-jumelé avec des pneus basse pression pour la reprise de charge)
  • monter un chasse-pierre si le matériel le permet
  • aménager et entretenir les pistes
  • Attention, si pour retirer l'objet coincé il est nécessaire de démonter la roue extérieure, prenez soin de dégonfler un des 2 pneus afin d'éviter la projection de la roue !

 

Rupture de la carcasse par le flanc

Cette dégradation se présente sous la forme d'une craquelure plus ou moins profonde pouvant faire le tour de la partie base du flanc du pneu.

Elle a pour cause, un roulage à plat ou en sous-gonflage, une surcharge, un emprisonnement d'eau entre la chambre et l'enveloppe intérieure ou une flexion excessive du flanc. Dans les cas les plus extrêmes la dégradation peut aller jusqu'à la séparation complète entre le flanc et le sommet ! Vérifiez que la charge est adaptée aux pneus et répartissez-la uniformément. Gonflez à la bonne pression et assurez-vous, en cas de jumelage, que le montage est correct (marque, usure, pressions, caractéristiques identiques...)

usure rupture carcasse

 

Cassures, craquelures de la gomme

Cette détérioration de la gomme peut avoir plusieurs origines : vieillissement naturel, exposition prolongée à la lumière (soleil et UV en particulier), proximité d'une émanation d'ozone (appareils électriques, postes à souder...), séjour dans un pays au climat favorisant la production d'ozone

usure vieillissement du pneu

 

Détériorations dues à la chaleur

Dans certaines circonstances exceptionnelles (détaillées plus bas) les tambours de frein peuvent dégager une chaleur suffisante pour détériorer un pneu.

Le gros de la chaleur est transmise par la jante directement à l'accroche du pneu : gomme brûlée, poisseuse ou durci avec cassures. Cela peut aller jusqu'au déroulement de la carcasse au niveau de la tringle, voir de la mise à feu pure et simple du pneu.

Le schéma ci-dessous montre les 3 méthodes de transmission de la chaleur d'un tambour de frein (qui souvent s'additionnent) :

schéma diffusion de chaleur

Voici les causes habituelles de cet excé de chaleur :

  • Freinages fréquents ou prolongés (longues descentes, cisculation urbaine...)
  • Dysfonctionnement du système de freinage (mâchoire restant au contact du tambour)
  • Distance insuffisante entre la jante et le tambour
  • Ventilation insuffisante (roue trop enfermée dans la carrosserie)

Et voici le type de dégradations qui peuvent être observées :

dégradation du pneus par la chaleur

A noter : le frottement d'une jante contre une partie fixe de la carrosserie ou du châssis entraine un important échauffement.

Attention : ne jamais entreprendre un travail de soudure sur une jante équipée d'un pneu. Déposez le pneu au préalable.

 

L'électricité peut aussi causer des dégats à un pneu : brûlures localisées, détérioration du maillage du pneu ou rupture de la tringle.

Ces détériorations peuvent être consécutives à la proximité d'une ligne à haute tension ou à un impact de foudre.

 

D’autres types d’usures existent. Toutes peuvent être évitées en contrôlant tous ces facteurs régulièrement. Certains modèles de pneus ont une gomme plus épaisse ou un dessin qui minimise l’usure et augmentent ainsi leur durée de vie.

Cependant, il existe des règles simples à suivre qui vous permettront de limiter l’usure de vos pneus.


Comment limiter l’usure des pneus et prolonger leur durée de vie ?

  • Vérifiez l’indice de charge de vos pneus. Assurez-vous qu’ils sont bien dimensionnés pour le travail que vous leur imposez. Retrouvez notre article sur l'indice de charge.
  • Bien répartir la charge, dans le cas d’une remorque à essieux multiples. Les pneus se partageront mieux le travail et l’usure sera elle aussi mieux répartie. Vous pourrez alors faire durer l’ensemble plus longtemps et ainsi espacer le remplacement de votre train de pneumatique.
  • Contrôlez la pression des pneus. Une légère surpression permet de supporter une plus forte charge, de diminuer la résistance au roulement sur route, de réduire la consommation de carburant et l’usure. Malgré tout, ce n’est pas toujours recommandé surtout si vous alternez champs et route dans la même journée. L’emploi de pneus de technologie VF (basse pression) est la solution idéale. Ils supportent une charge plus importante (près de 40% en plus), et n’ont pas besoin d’avoir leur pression réajustée pour passer de la route aux champs (et inversement).
  • Réduire la vitesse en pleine charge. L’addition des 2 contraintes : la déformation due à la surcharge et l’échauffement de la bande de roulement due à la vitesse, met gravement à mal vos pneus. Si vous roulez moins vite, vos pneus s’échauffent moins (surtout à pleine charge) et donc s’usent moins vite.
  • Permuter les pneus. Au cours de leur vie, vos pneus ont de fortes chances de subir une usure asymétrique. Soit en raison d’un problème de parallélisme ou à force de rouler sur une route bombée (ce qui crée un report de charge sur les pneus droits). Alors pensez à permuter vos pneumatiques et ainsi « rééquilibrer » l’usure et rentabiliser votre investissement « pneumatique ».
  • Bien nettoyer les pneus après le travail. Ce dernier point semble anodin mais n’est pas à négliger (surtout avant un éventuel stockage). La gomme du pneumatique aura une durée de conservation optimisée.

Nos derniers articles

Utiliser une chambre à air de tracteur et camion pour usage récréatif (bouée...) Publié le 26/07/2021 Utiliser une chambre à air de tracteur et camion pour usage récréatif (bouée...)

Quoi de plus amusant que de transformer une chambre à air de tracteur en bouée pour l'été ? Mais là aussi, il y a quelques petites règles à suivre.

Lire la suite
Comment réparer à chaud un pneu agricole ? Publié le 15/06/2021 Comment réparer à chaud un pneu agricole ?

Une réparation à chaud par vulcanisation consiste à découper la partie abîmée du pneu puis à poser un emplâtre à la place, sur lequel on vient déposer un morceau de gomme.

Lire la suite
Comment changer un pneu de tracteur ? Publié le 07/06/2021 Comment changer un pneu de tracteur ?

Démonter et monter un pneu agricole pour le remplacer sont des tâches difficiles qu'il est préférable de confier à un professionnel.

Lire la suite
Comment réparer un pneu agricole ? Publié le 18/05/2021 Comment réparer un pneu agricole ?

Cet article traite des moyens pour réparer un pneu s'il vous est possible de le faire. Avertissement : il est plus sûr de faire réparer ses pneus par un professionnel.

Lire la suite